C’est ici que tout à commencer, au parc national de Lake District pour une aventure qui durera plusieurs mois. Et pour cette première soirée, nous avons été récompensé de nos heures de marche par un magnifique coucher de soleil devant lequel Rachel s’étirait. Mon équipement photo était vieux mais suffisant pour saisir l’instant. Cet instant si particulier lorsque le ciel s’illumine de ces tons violets !

Lake District National Park

Les nuits étaient souvent glacées dans la tente sur la côte ouest écossaise ! Nous nous recroquevillions dans nos sacs de couchage en espérant nous réchauffer un peu. Et il fallait même utiliser la couverture de survie de temps à autre.

Qui a dit que le voyage était que du bonheur ?

Après plusieurs semaines sur la route, nous prenions une pause dans une “ferme” via Workaway. Il était nécessaire de travailler plusieurs heures par jour en échange des repas et d’un lieu où dormir. C’est la base de ce système qui fonctionne très bien en général. Malgré le travail physique quotidien, c’était toujours plus reposant et confortable que les jours sur la route.

Il y avait là bas, deux vaches qui avaient été sauvées de l’abattoir. Elles vivaient maintenant paisiblement dans une immense parcelle et ce jusqu’à la fin de leurs jours. Je n’ai pas vraiment d’opinion sur le sujet, chacun fait ce qui lui semble moralement juste. En tout cas, ça ne m’empéchait pas de voir cette vache comme si elle était toujours prisonnière…

Lismore Island

De nouveau sur la route, face à la pluie, au froid et aux tempêtes nous apprécions ces moments où seule la brume s’ajoute à nos journées. A ce moment précis, tout semble si calme et paisible…

South Uist

Puis nous continuions en direction de la pointe Nord de l’Ecosse, le pouce levé et les pieds dans une eau de mer si clair que c’était difficile à croire. C’était sur cette route que des idées pour notre future imergeront ainsi que l’article de Rachel publié chez Lonely Planet How I travelled around Scotland on just £3 a day“.

 

Le voyage en auto-stop donnait et donne toujours (Ps: ma vision de l’auto-stop) l’occasion de découvrir des endroits différents via les nombreuses personnes qui nous ont récupéré au bord de la route. Même si ce n’est plus d’actualité pour moi, j’ai pendant plusieurs années, voyagé ainsi d’un bout à l’autre de l’Europe. Et je suis certain que je recommencerai. Juste pour ressentir à nouveau ce sentiment particulier lorsque le clignotant de la voiture qui approche s’allume. La joie, la reconnaissance et la satisfaction mélangé à un peu d’incertitude. “Awesome” !

Et cette question qui résonne dans ma tête “Where next ?”

Translate »

Pin It on Pinterest