Autour du Jura

Date : Hiver 2020

Destination : France

 

Nous commençons notre voyage avec le fourgon que j’ai aménagé. Le mois de février est déjà bien entamé lorsque nous arrivons au parc naturel du Haut-Jura. Nous prenons plaisir à profiter de grandes promenades dans les forêts où la vie reprend son cours avec la “fin de l’hiver”. Du moins, c’est ce que nous  pensons avec la neige qui se raréfie.

Crêt de la neige

Il y a véritablement trop peu de neige pour cette période de l’année. Et j’espère toujours pouvoir utiliser ma planche de snowboard. Mais pour le moment il fait trop chaud pour voir arriver de la neige.

Les journées sont courtes alors nous passons beaucoup de temps à l’intérieur malgré le beau temps. Evidemment, ce n’est pas étonnant à l’altitude à laquelle nous stationnons mais il suffisait de faire un thé dans le fourgon pour être au chaud le restant de la soirée.

De toute évidence, l’importante isolation que j’ai installé fait ses preuves. Il reste tout de même quelques ponts thermiques que je pourrais supprimer. Je garde ça en tête !

Ainsi, nous nous promenons au travers du Jura qui regorge de beauté. Et nous ne manquons pas une occasion d’apprécier les dernières lueurs du jour ! Enviant parfois ces maisons isolées dans la montagne, au bord d’un lac et entouré d’une grande forêt dans laquelle nous pouvons marcher pendant des heures…

Joyeusement, nous accueillons la neige que nous attendions désespérément ! L’hiver n’est pas fini dans les espaces sauvages du Jura ! Ainsi je retrouve les paysages que j’aime le plus. Un relief persistant, un contraste apporté par la neige et une nature foisonnante comme cette forêt qui s’étend jusqu’à se dissimuler dans la brume.

Mon installation solaire orientable et le chauffage se rendent très rapidement nécessaire avec un ensoleillement très faible et des températures négatives constantes.

Cette situation me conforte du bon investissement dans la création de ce système solaire orientable. Je me suis arraché les cheveux pour créer et installer cette solution alors je suis content qu’elle se rend indispensable. Je précise, que c’est “indispensable” pour moi dû à mon centre d’intérêt autour de la montagne et en particulier l’hiver avec un ensolleillement extrêmement faible.

Les chutes de neiges se multiplient et il devient de plus en plus difficile de randonner vers les sommets. Bien sûr ça n’allait pas nous arrêter et malgré les difficultés, nous allons toujours jusqu’au bout. Et la vue au sommet en est que plus satisfaisante !

Ravilloles

Et depuis le sommet du Jura, nous nous projetons vers notre prochaine destination !

Alpes
Translate »

Pin It on Pinterest